Trous ou fissures dans du bois, comment les réparer ?

Trous ou fissures dans du bois, comment les réparer ?

Le bois est un matériau vivant qui évolue avec le temps. Il n’est donc pas rare qu’il se fissure, ou qu’il soit attaqué par des insectes qui y creusent des trous. La plupart du temps, ces défauts font partie du charme du bois, mais dans certains cas, il arrive que l’on veuille rénover le bois afin de lui redonner son aspect d’origine.
 
Le principal avantage avec le bois, c’est qu’il est possible de le restaurer, quel que soit le type de réalisation concernée (meuble, parquet, plan de travail, etc.).
 
Voici toutes les étapes à suivre, afin de réparer n’importe quel trou ou fissures sur du bois.

La préparation du bois, une première étape indispensable

Dès lors que l’on souhaite réparer ou restaurer du bois, il est nécessaire de préparer la surface avant de la travailler. Pour cela, il faut remettre le bois à « nu », c’est-à-dire retrouver sa surface brute initiale.

Selon les cas, il est nécessaire de dégraisser et/ou de retirer la cire ou le vernis présent, grâce à des produits spécifiques (type acétone), ou de poncer à l’aide de papier abrasif.

Cela permettra aussi de rendre les fissures et les trous aussi lisses que possible, avant de les reprendre. Avant de poursuivre, un bon dépoussiérage est nécessaire afin que la surface soit propre à travailler. Il ne faut pas hésiter à utiliser un outil pointu pour gratter les fissures et déloger d’éventuels résidus.

La seconde phase, l’étape de réparation

Une fois la surface prête, il devient très simple de réparer un trou ou une fissure dans du bois. Il faut pour cela distinguer deux cas de figure.

Les petites fissures, rayures, ou trous

Dans ce cas, l’application seule de pâte à bois est suffisante pour combler les trous et rendre la surface du bois parfaitement lisse. Il en existe dans de nombreuses teintes, afin de se fondre parfaitement à la couleur de la surface à traiter.

L’application se fait simplement à l’aide d’une spatule. Après séchage, il suffit de réaliser un léger ponçage pour obtenir un résultat impeccable.

Pour les fissures ou trous plus importants

Dans ce cas, il est préférable d’utiliser du mastic à bois. Là encore, il en existe dans plusieurs teintes afin que le produit se fonde parfaitement à la couleur du bois à réparer.

Le produit s’utilise en se mélangeant à de l‘eau et s’applique ensuite grâce à une spatule métallique. Si le trou est profond, il faudra être vigilant et s’assurer qu’il comble bien toute la fissure.

Il ne faut pas hésiter à faire un peu déborder la matière. Celle-ci pourra ensuite être poncée après séchage. L’opération peut aussi être répétée si la première phase n’a pas suffi à combler parfaitement le trou.

Il est enfin conseillé d’appliquer un produit de finition, afin que la réparation se fonde complètement dans le décor et passe totalement inaperçue.

Bon à savoir : si le bois est fragilisé ou vermoulu, il faudra appliquer un durcisseur au pinceau ou à la seringue, afin que l’ouvrage puisse retrouver toute sa solidité.